Chistian Dickhut


Chistian Dickhut
Serenade op.1, op.3 et op.4 / Trio op.6

La vie de ce compositeur mort en 1829 nous est presque inconnue, à l'inverse de ses compositions divertissantes et enjouées qui n'ont rien perdu de leur fraīcheur originale.
Taillées sur mesure pour une formation insolite - flūte, cor naturel et guitare -, elles dégagent un charme surprenant.
> Michael Schmidt-Casdorff, flūte traversière
Ulrich Hübner, cor / Ansgar Krause, guitare
New Clasical Adventure NCA 60180 (2 sacd)
Anaclase 16.09.2008